COQUE/ CHASSIS/ CARROSSERIE
ARTICLE 1. DEFINITION

Voitures terrestres à moteur unique à propulsion mécanique au sol, à 4 roues, mues par leurs propres moyens, se déplaçant en prenant constamment un appui réel sur la surface terrestre et dont la propulsion et la direction sont contrôlées par un pilote à bord de la voiture.
Ces voitures devront être conformes à la Convention Internationale sur la circulation routière.
Marque automobile : Une "marque automobile" correspond à une voiture complète.
Lorsque le constructeur de la voiture monte un moteur de provenance étrangère à sa propre fabrication, (pour le T2B+ uniquement, voir article 11.3) la voiture sera considérée comme "hybride". Le nom de la voiture sera le nom du constructeur associé au nom du moteur.
Le nom du constructeur de la voiture devra toujours précéder celui du constructeur du moteur.

ARTICLE 2. OBLIGATIONS
2.1. La voiture devra être issue d'une voiture tout-terrain de série ou dite S.U.V. à 4 roues motrices (voir article 3.1)

2.2. Les voitures du groupe T2B devront être conformes au présent règlement ainsi qu’aux prescriptions générales et aux équipements de sécurité définis aux Articles 282 et 283 respectivement.

2.3 Réservoirs de carburant : (voir article 283.14 ci dessous )ou en intégralité dans la  rubrique équipement sde sécurité

Lorsqu'un concurrent utilise un réservoir de sécurité, celui-ci doit provenir d'un constructeur agréé par la FIA. Afin d'obtenir l'agrément de la FIA, un constructeur doit avoir fait la preuve de la
qualité constante de son produit et de sa conformité avec les spécifications approuvées par la FIA.
Les constructeurs de réservoirs agréés par la FIA s'engagent à ne livrer à leurs clients que des réservoirs correspondant aux normes approuvées. À cette fin, sur chaque réservoir livré doivent être imprimés le nom du constructeur, les spécifications précises selon lesquelles ce réservoir a été construit et la date de fabrication.

14.1. VIEILLISSEMENT DES RESERVOIRS
Le vieillissement des réservoirs souples entraîne au-delà de 5 ans une diminution notable de leurs propriétés physiques.
Aucun réservoir ne devra être utilisé plus de cinq ans après sa date de fabrication, à moins qu'il n'ait été vérifié et re-certifié par le constructeur pour une période supplémentaire d'au plus deux années.
Une fenêtre étanche en matériau ininflammable installée dans la protection des réservoirs FT3 doit permettre d'en vérifier la date limite d'utilisation.

14.2. INSTALLATIONS DES RESERVOIRS
Le réservoir peut être remplacé par un réservoir de sécurité homologué par la FIA, (spécifications type FT3 1999, FT3.5 ou FT5), ou un autre homologué par le constructeur de la voiture. Dans ce cas, l'ouverture laissée par la suppression du réservoir d'origine pourra être obturée par un panneau.
Le nombre de réservoirs est libre.
On peut également combiner les différents réservoirs homologués (y compris le réservoir standard) et des réservoirs FT3 1999, FT3.5, FT5.
Tout réservoir non homologué en même temps que le véhicule par un constructeur reconnu par la FIA ou la FFSA devra être de type FT3 1999, FT3.5 ou FT5. Le concurrent devra présenter le certificat de conformité ou d'agrément FIA sur lequel figurent le numéro du réservoir et l'année de fabrication.
Les réservoirs collecteurs d'une capacité inférieure à 1 litre sont de construction libre. Leur nombre est limité à celui des réservoirs principaux équipant le véhicule.
Le réservoir d'origine pourra être conservé mais dans sa position d'origine (T2, T2B et T2B+). Un réservoir FT3 1999 FT3.5 ou FT5 de capacité accrue pourra être monté à l'emplacement du réservoir d'origine.
Pour les voitures dont le constructeur a prévu un emplacement clos réservé aux bagages (coffre avant ou arrière), faisant partie intégrante de la carrosserie, ce logement devra être utilisé pour y loger le réservoir supplémentaire. Des orifices devront être prévus dans le plancher du coffre afin de permettre l'écoulement du carburant en cas de fuite. Pour les voitures dont le constructeur n'a prévu aucun emplacement spécifique pour les bagages, faisant partie intégrante de la carrosserie, le réservoir supplémentaire pourra se trouver à l'intérieur de l'habitacle en arrière du siège le plus en arrière.

Dans tous les cas, le réservoir, y compris la canalisation de remplissage, doit être totalement isolé au moyen de cloisons ininflammables et étanches, empêchant toute infiltration de carburant dans l'habitacle ou tout contact avec la tuyauterie d'échappement. Au cas où le réservoir serait installé dans le compartiment à bagages et les sièges arrière enlevés, une cloison résistant au feu et étanche aux flammes et aux liquides devra séparer l'habitacle du réservoir. Dans le cas des voitures à deux volumes, il sera possible d'utiliser une cloison non structurelle de plastique transparent et non inflammable entre l'habitacle et l'emplacement du réservoir. Les réservoirs doivent être efficacement protégés et très solidement fixés à la coque ou au châssis de la voiture.
L'emplacement et la dimension de l'orifice de remplissage ainsi que du bouchon de fermeture, peuvent être changés à condition que la nouvelle installation ne fasse pas saillie hors de la carrosserie et présente toute garantie contre une fuite de carburant vers un des compartiments intérieurs de la voiture. Ces orifices peuvent être situés dans les emplacements des vitres arrière.
L'orifice de remplissage et la mise à l'air libre devront toujours être situés à l'extérieur de l'habitacle sur une partie métallique. Si un orifice de remplissage se trouve à l'intérieur de la carrosserie, il devra être entouré d'un réceptacle avec évacuation vers l'extérieur.
En T1A et T1B, Si le bouchon de remplissage est situé directement sur le réservoir, celui-ci devra être couvert par un second bouchon, lié de manière étanche au caisson de réservoir.
Si l’orifice de remplissage est relié au réservoir par une canalisation, celle-ci doit être totalement isolée au moyen de cloisons ininflammables et étanches, empêchant toute infiltration de carburant dans l'habitacle ou tout contact avec la tuyauterie d'échappement
La mise à l'air libre doit sortir soit sur le toit de la voiture, soit faire une boucle le plus haut possible à l'intérieur pour sortir sous la voiture du côté opposé à son raccordement au réservoir. Ces mises à l'air libre devront être équipées de clapets auto-obturant.
Pour les voitures type Pick-up engagées en T2, T2B ou T2B+, et dont l'habitacle est totalement séparé du plateau arrière (cabine métallique complètement fermée), le réservoir devra obligatoirement soit être d’origine, soit être un réservoir de sécurité type FT3 1999, FT3.5 ou FT5 auquel cas le plateau devra être aménagé de manière à permettre l'écoulement du carburant en cas de fuite.


ARTICLE 3. CARROSSERIE

3.1. VOITURE DE REFERENCE
Forme, ligne, proportion :
Le modèle engagé doit être issu d'une voiture 4x4 commercialisée, décrite dans le catalogue de la Revue Automobile Suisse (n° du salon de Genève) au chapitre Tout-Terrain qui sera considéré comme la voiture de référence. En outre, Toute admission dans ce groupe devra faire l'objet d'une demande auprès de la FFSA quant au modèle de référence utilisé.

3.2 EXTERIEUR
3.2.1 Carrosserie- Châssis
A l'exception de la monocoque et/ou du châssis/coque qui seront d'origine et non modifiés, tous les éléments de carrosserie sont libres de matériau sous réserve d'être en matière dure et non transparente et de conserver l'aspect de la voiture de référence, à l’exception des pare-chocs /boucliers avant et arrière qui seront libres de forme et de matériau.
Les pare buffles sont interdits. Les marchepieds peuvent être retirés.
Des ouvertures en saillie destinées au refroidissement du groupe motopropulseur pourront
être pratiquées dans la carrosserie sous réserve de ne pas dépasser une hauteur maximale de 50mm.

Tous les éléments de carrosserie devront être soigneusement et complètement finis, sans
pièces provisoires ni de fortune, ni aucun angle vif. Aucun élément de carrosserie ne peut
présenter de parties tranchantes ou pointues. Le rayon minimum des angles et des coins ne peut être inférieur à 15mm
Les toits ouvrants sont interdits, s’ils existent ils doivent être définitivement condamnés par
un travail soigné. Les toits ouvrants/panoramiques en verre seront remplacés par une tôle de
même épaisseur que la carrosserie(fixation par soudure uniquement) .
Toute les parties de la carrosserie doivent être rigidement fixées à la partie entièrement suspendue
de la voiture (ensemble châssis/carrosserie), ne comporter aucun degré de liberté, être
solidement fixées et rester immobiles par rapport à cette partie lorsque la voiture se déplace.
 un pare chocs / bouclier d’ origine en plastique sur la voiture pourra être remplacer par un pare chocs en kevlar , mais pas non
 un pare chocs en métal , à l’ inverse un pare chocs en métal pourra être remplacé par un pare chocs en plastique, résine ou kevlar .Une tolérance d’ épaisseur de 2 mm maxi par rapport à l’ origine est uniquement accordée sur les pares chocs/ boucliers en plastique , résine ou kevlar . pour les voitures de type pick up d’ origine sans cloison arrière , un capot arrière de forme libre et destiné à fermer le véhicule pourra être ajouté sans aucune modification sur la carrosserie existante que celles nécessaire à la fixation du capot. Tout projet devra être soumis à l’approbation du délégué technique avant réalisation


Aucun passeport technique T2B ne sera établi à partir du 1er janvier 2015 pour toute voiture transformée en « pick-up ». Les voitures possédant un passeport technique antérieur à cette date pourront cependant continuer à courir dans cette configuration en T2B. (photos du passeport technique faisant foi)
Tout passeport établi pour une voiture ainsi transformée à partir du 1er janvier 2015 sera un passeport T2B+ (sous réserve de conformité avec l’article 284B.11)


3.2.2 Le montage de protections inférieures est recommandé mais n'est autorisé qu'à condition
qu'elles soient démontables et qu'elles soient conçues exclusivement et spécifiquement afin
de protéger les éléments suivants : moteur, radiateur, suspension, boîte de vitesses,
réservoir, transmission, échappement.

3.2.3 Les renforts des parties suspendues du châssis et de la carrosserie sont autorisés à
condition qu'il s'agisse d'un matériau épousant la forme d'origine et en contact avec celle-ci.

3.2.4 Les points de levage du cric peuvent être renforcés, changés de place ; on peut en
augmenter le nombre.

3.2.5 Les supports non utilisés (ex : roue de secours) situés sur le châssis/la carrosserie
peuvent être supprimés, sauf s'ils sont des supports pour des parties mécaniques, qui ne
peuvent être déplacées ou retirées

3.2.6 Essuie-Glaces : Moteur, emplacement, balais et mécanisme d’essuie-glaces sont libres,
mais deux essuie glaces doivent être prévus sur le pare-brise.
Il est permis de démonter le dispositif lave phares.
La capacité du réservoir de lave-glace est libre, et le réservoir peut être déplacé dans
l'habitacle

3.2.7 Pare-brise/vitres : (voir article 283.11ci dessous ou en intégralité dans rubrique équipements sécurité)

11.1. PARE-BRISE
Le pare-brise devra être :
- En verre feuilleté et d’origine pour les T2, T2B et T2B+, toutefois en cas de choc il pourra être remplacé par un pare-brise en polycarbonate d’une épaisseur de 5mm. (Cette dérogation ne sera valable que lors de l’épreuve durant laquelle le bris de pare-brise aura été constaté).
En cas de bris ou d'absence de pare-brise, le port d'un casque avec visière (ou de lunettes type moto) est obligatoire. Un grillage de protection pourra être installé.
Si le véhicule possède un pare-brise feuilleté ou en polycarbonate (si autorisé), celui-ci devra être équipé d’un système de ventilation ou de désembuage efficace

11.2. VITRES
T1, T2B, et T2B+: Si la voiture est équipée à l’avant de vitres latérales fixes, celles-ci doivent être réalisées en polycarbonate transparent d’une épaisseur minimale de 5 mm et munies d’une petite ouverture aisément obturable.
Les vitres arrière et latérales (en arrière du pilote), peuvent être en matériau non transparent ou remplacées par du matériau transparent, d'une épaisseur d'au moins 3mm.

11.3. FILETS DE PROTECTION.
11.3.2. En T2, T2B, T2B+ :
Lorsque la voiture ne comporte pas de vitres latérales fixes à l’avant, il est obligatoire de prévoir des protections comme suit pour les ouvertures latérales de l’habitacle sur les portières.
Ces protections doivent empêcher le passage de la main ou du bras et recouvrir l’ouverture sur toute la hauteur de puis l’arrière de la vitre jusqu’au centre du volant.
Elles seront réalisées : soit par un filet (non métallique) à mailles d’au plus de 6 cm x 6 cm constitué de fils d’au moins 3 mm de diamètre soit par un filet ayant les caractéristiques suivantes : Largeur de bande : 19 mm Dimension minimum des ouvertures : 25 x 25 mm Dimensions maximum des ouvertures 60 x 60 mm
Le filet sera obligatoirement fixé sur le cadre servant d’ouverture, le haut de ce filet étant fixé de façon permanente et le bas aisément détachable de l’intérieur comme de l’extérieur.


3.2.8 Les charnières de portes avant ne peuvent pas être modifiées.
Les charnières et/ou articulations de portes arrières, de capot avant, de couvercle de coffre,
de hayon arrière, sont libres, .

3.2.9 Des fixations supplémentaires de sécurité pour le pare-brise et les vitres latérales
peuvent être montées.

3.2.10 Le matériau d’insonorisation peut être enlevé (passage de roues, sous le plancher de la
voiture capot moteur etc….)

3.2.11 Eléments de référence :
Il devra être possible d'échanger à tout moment, les éléments suivants par des éléments d'origine de
la voiture de référence :
- Pare-brise.
- Portières avant et arrière
- Hayon ou porte arrière (sauf « pick up » ou voiture ainsi transformée)
- Capot avant


3.3. INTERIEUR
3.3.1 La carrosserie doit être conçue de manière à fournir confort et sécurité au pilote et aux
 éventuels coéquipiers. Aucun élément de carrosserie ne peut présenter de parties tranchantes ou pointues.
Aucune partie mécanique ne doit faire saillie à l'intérieur de l'habitacle. Tout équipement
pouvant entraîner un risque doit être protégé ou isolé et ne pas être situé dans l'habitacle ou
dans le compartiment à bagages si celui-ci n’est pas séparé de l’habitacle.

3.3.2 En particulier, est permis ce qui suit :
- Des appareils de mesure, compteurs, etc. supplémentaires peuvent être installés librement
à la condition que leur montage ne présente aucun caractère dangereux.
- Les interrupteurs électriques et les commandes sont libres
- Le mécanisme du levier de frein à main est libre.
- Les sièges arrières peuvent être enlevés, à condition qu'une cloison étanche sépare l'habitacle du compartiment moteur et/ou du réservoir de carburant.
- Le tableau de bord ainsi que la console centrale sont libres.
- Les tapis de sol sont libres et peuvent donc être enlevés.
- Il est permis d'enlever les matériaux d'insonorisation et les garnitures.
- Les panneaux de portes peuvent être réalisés en feuille de métal d'une épaisseur minimale de 0,5 mm, en fibre de carbone d'une épaisseur minimale de 1 mm ou un autre matériau solide et non combustible d'une épaisseur minimale de 2mm.
- Il est permis de démonter la plage arrière amovible

3.3.3 Le passage des canalisations d'air n'est permis que dans la mesure où il est destiné à la ventilation de l'habitacle.

3.3.4 Volant de direction :
Le volant de direction est libre, il doit être amovible et comporter un système de déverrouillage rapide conforme à l’article 283.20. Il est permis d'en enlever le dispositif antivol.
ci dessous article 283.20

Libre ; il est permis d'en enlever le dispositif antivol.
Le volant de direction doit être amovible et comporter un dispositif de déverrouillage rapide
constitué d’un flasque concentrique à l'axe du volant, de couleur jaune obtenue par anodisation
ou tout autre revêtement durable, et installé sur la colonne de direction derrière le volant.
Le déverrouillage doit s'opérer en tirant sur le flasque suivant l'axe du volant.


3.3.5 Il est permis de retirer un système de direction assistée

3.3.6 Air conditionné, contrôleurs de vitesse de croisière
Ces systèmes pourront être retirés librement

3.3.7 L’appareil de chauffage pourra être supprimé, mais un désembuage efficace devra être présent

3.3.8 Il est permis de remplacer un lève-glace électrique par un lève-glace manuel
Dans le cas des voitures à 4 ou 5 portes, le mécanisme de lève-glace des vitres arrière peut être supprimé, ou remplacé par un dispositif destiné à bloquer les vitres arrière en position fermée.

CHANGEMENTS POUR 2015

Modification de l’article 3.2.1

3.2.1 Carrosserie- Châssis
A l'exception de la monocoque et/ou du châssis/coque qui seront d'origine et non modifiés,
tous les éléments de carrosserie sont libres de matériau sous réserve d'être en matière dure
et non transparente et de conserver l'aspect de la voiture de référence, à l’exception des
pare-chocs /boucliers avant et arrière qui seront libres de forme et de matériau.
Les pare buffles sont interdits. Les marchepieds peuvent être retirés.
Des ouvertures en saillie destinées au refroidissement du groupe motopropulseur pourront
être pratiquées dans la carrosserie sous réserve de ne pas dépasser une hauteur maximale
de 50mm. Tous les éléments de carrosserie devront être soigneusement et complètement
finis, sans pièces provisoires ni de fortune, ni aucun angle vif. Aucun élément de carrosserie
ne peut présenter de parties tranchantes ou pointues. Le rayon minimum des angles et des
coins ne peut être inférieur à 15mm.
Les toits ouvrants sont interdits, s’ils existent ils doivent être définitivement condamnés par un travail soigné. Les toits ouvrants/panoramiques en verre seront remplacés par une tôle de même épaisseur que la carrosserie(fixation par soudure uniquement) .
Toute les parties de la carrosserie doivent être rigidement fixées à la partie entièrement suspendue de la voiture (ensemble châssis/carrosserie), ne comporter aucun degré de liberté, être solidement fixées et rester immobiles par rapport à cette partie lorsque la voiture se déplace.

Aucun passeport technique T2B ne sera établi à partir du 1er janvier 2015 pour toute voiture transformée en « pick-up ». Les voitures possédant un passeport technique antérieur à cette date pourront cependant continuer à courir dans cette configuration en T2B. (photos du passeport technique faisant foi)
Tout passeport établi pour une voiture ainsi transformée à partir du 1er janvier 2015 sera un passeport T2B+ (sous réserve de conformité avec l’article 284B .11)
 
 



Créer un site
Créer un site