MOTEUR /TRNSMISSION 
ARTICLE 5    MOTEUR

GENERALITE


 le moteur est libre , mais  dans ces groupes 1 seul moteur est autorisé
par libre on entend :- soit de production
                               - ou bien alors de tout autre horizon (création personnel ex: le moteur cyclone, le V16 , le foukawa etc....)   dans ce cas précisement il vous sera demandé les caractéristiques techniques de votre moteur par les commissaires techniques


MOTEUR

5.1 Bride a air (si obligatoire)
Tout l'air nécessaire à l'alimentation du moteur doit passer au travers d’une bride, qui doit être faite de métal ou d’un alliage métallique. Le diamètre intérieur de cette bride doit être respecté quelles que soient les conditions de température

.La canalisation entre la bride à air et le moteur doit être étanche de telle façon qu’en cas d’obstruction complète de cette bride, le moteur s’étouffe.
Il est possible d’utiliser 2 brides à air à condition de diviser par 1,432 le diamètre normalement utilisé pour une bride.

5.2 Moteurs atmosphériques (essence et diesel) de cylindrée supérieure à 3600cm3.
Diamètre de bride intérieur maximum:




Ce diamètre devra être maintenu sur 3mm mini de longueur. Pour les moteurs à essence, le volume interne maximum entre la bride et le papillon est fixé à 15 litres

5.3 Moteurs suralimentés

5.3.1 Coefficients pour moteurs suralimentés: Voir article 282.3.1
coefficient 1.7 moteur essence du groupe T1
coefficient 1.5 moteur diesel du groupe T1

.
5.3.2 Moteurs équipés d’un seul turbocompresseur
Le turbocompresseur devra être, ou avoir été, régulièrement commercialisé à l’usage automobile ou motocycle. Sous réserve de toujours reconnaitre les carters d’origine, ceux-ci pourront être modifiés librement par ajout/suppression de matière. Les aubages de la roue axiale ne pourront être modifiés. Dans le respect de ce qui précède, le turbocompresseur est libre.La waste-gate est libre, mais non sa fonction.

5.3.3 Moteurs équipés de turbocompresseurs montés en série
Le nombre maximal de turbocompresseurs montés en série est fixé à 2, sous réserve d'être montés d'origine sur le moteur utilisé. Sous réserve de toujours reconnaitre les carters d’origine, ceux-ci pourront être modifiés par ajout/suppression de matière. Les aubages des roues axiales ne pourront être modifiés. Le système original du fonctionnement de la waste-gate peut être modifié et rendu ajustable, mais ce système doit être retenu. Un système mécanique doit rester mécanique et un système électrique doit rester électrique.
Dans le respect de ce qui précède, le turbocompresseur est libre. Ce type de montage ne sera accepté que pour les moteurs diésel d’une cylindrée de base maximale de 2000cm3.

5.3.4 Compresseur volumétrique :
Les compresseurs volumétriques seront admis sous réserve d’être, ou d’avoir été, régulièrement commercialisés et d’avoir une entrée d'air d'au plus 80 cm2 de section. La préparation est libre, sous réserve de toujours reconnaitre les pièces d’origine du modèle utilisé.

Dans les 3 cas (articles 5.3.2, 5.3.3, 5.3.4), Le concurrent devra fournir aux commissaires techniques les informations nécessaires à la vérification des turbocompresseurs et/ou compresseur volumétrique utilisés. (Marque, type, dimensions de la roue axiale et photos d’origine).

5.5.3.Refroidissement de la charge
Les échangeurs/intercoolers sont libres, sous réserve d’être du type air/air et/ou air/eau. (voir aussi l’article 282.1.7.)

ci dessous art 282.1.7

1.7 PULVERISATION D’EAU
La pulvérisation d’eau sur l’intercooler/échangeur est autorisée, mais le système utilisé devra faire en sorte que, voiture à l’arrêt, l’eau ne s’écoule pas par terre.
Tout système de pulvérisation d’eau dans le collecteur d’admission est interdit. Toutefois en ce qui concerne les voitures des groupes T2 T2B et T2B+, si un tel système est homologué avec la voiture ou monté d’origine sur celle-ci, il pourra être conservé.

5.3.6 Pour les moteurs indiqués ci-après une bride comme suit devra être fixée au carter du turbocompresseur. Le diamètre intérieur de la bride doit être maintenu sur une longueur de 3 mm minimum mesurée vers l'aval à partir du plan perpendiculaire à l'axe de rotation et situé à 50 mm maximum en amont des extrémités les plus en amont des aubages de la roue (voir Dessin 254-4). La gorge représentée sur la bride n’est pas obligatoire.


a) Moteurs essence et diésel de cylindrée corrigée inférieure à 3600cm3
Diamètre de bride intérieur maximum :



b) Moteurs essence de cylindrée corrigée supérieure à 3600cm3
Diamètre de bride intérieur maximum :



c) Moteurs diésel de cylindrée corrigée supérieure à 3600cm3
Tous les moteurs diesel suralimentés doivent être équipés d'une bride à air de diamètre intérieur maximum
de : 35 mm

La forme de la bride est libre sous réserve des restrictions ci-dessus.
Les compresseurs devront être marqués et/ou plombés durant l’épreuve.

5.4 La FFSA se réserve le droit d’imposer à tout moment une bride d’entrée d’air ou d’en modifier le
diamètre à tout moteur, et ce avec un préavis minimum de 30 jours précédant la date d’application.


5.5 Lubrification
Pompe à huile, boîtier de filtre à huile, radiateur, échangeur huile eau, tubulures, thermostat, carter
d'huile, crépines libres.
L'utilisation d'un système de lubrification moteur par carter sec est autorisée. La bâche à huile
ainsi que les canalisations ne doivent pas se trouver dans l'habitacle.
Si le système de lubrification prévoit une mise à l'air libre, il doit être équipé de telle manière que
les remontées d'huile s'écoulent dans un récipient récupérateur.
Celui-ci doit avoir une capacité minimale de 2 dm3 (litres) pour les voitures d'une cylindrée moteur
inférieure ou égale à 2000 cm3 et de 3 dm3 (litres) pour les voitures d'une cylindrée supérieure à
2000 cm3.
Ce récipient doit être en matière plastique translucide ou comporter un panneau transparent.
Il est possible de monter un séparateur air/huile à l'extérieur du moteur (capacité maximale 1 litre
sauf s'il est intégré au récipient récupérateur), selon le Dessin 255-3.


Il ne peut y avoir de retour de l'huile du récipient récupérateur vers le moteur que par gravité. Il est
autorisé de monter un ou plusieurs ventilateurs pour le refroidissement de l'huile moteur, mais
sans que cela implique d'effet aérodynamique.

5.6 Dans le respect de l'article 5 le moteur et sa préparation sont libres ainsi que les servitudes
(pompes à eau etc…) collecteurs admission/échappement, échangeurs/intercoolers, alimentation,
allumage, refroidissement, injection, carburateurs, tuyaux, démarreur, système électrique , poulies,
courroies, chaines d’entrainement

3.5. Échappement

 Même lorsque les prescriptions particulières à un groupe autorisent le remplacement du silencieux d'origine, les voitures participant à une épreuve sur route ouverte devront toujours comporter un silencieux d'échappement conforme aux règlements de police du ou des pays parcourus au cours de l'épreuve.
Le niveau sonore maximum des silencieux d'échappement est limité à 100 Décibels.commun au 2 diciplines
Le système d'échappement ne devra pas traverser l'habitacle.
Les orifices des tuyaux d'échappement devront être situés à une hauteur maximale de 80 cm et minimale de 10 cm par rapport au sol en cas de sortie latérale, ou à une hauteur qui ne dépasse pas de plus de 300 mm la hauteur de la caisse porteuse. La partie terminale de l’échappement ne devra pas être orientée vers le sol et se trouver à l’intérieur du périmètre de la voiture, à moins de 10cm de ce périmètre, et en cas de sortie latérale, à l’arrière du plan vertical passant par le milieu de l’empattement.
En outre, une protection efficace devra être prévue afin que les tuyaux chauds ne puissent causer de brûlures.
Le système d'échappement ne doit pas avoir de caractère provisoire.
Les gaz d'échappement ne pourront en sortir qu'à l'extrémité du système. Les pièces du châssis ne doivent pas être utilisées pour l'évacuation des gaz d'échappement.






Le montage d’un catalyseur homologué ASN liste N°8  ou d’origine sera recommandé pour toutes les nouvelles constructions à partir du 01/01/2014


lien vers la liste technique n°8 au 8 /07/2015
http://www.fia.com/sites/default/files/lt_08_catalyseurs-08.07.2015.pdf








ARTICLE 6 TRANSMISSION

Voir aussi article 282.4 ci dessous
Toutes les voitures devront avoir une boîte de vitesses comportant obligatoirement un rapport de marche arrière entièrement mécanique (commande à palette autorisée en T1A et T1B uniquement) en état de fonctionnement lorsque la voiture prend le départ d'une épreuve, et pouvant être engagé par le pilote à son volant.
Les transmissions à chaines sont interdites


Le système de transmission doit être exclusivement activé et contrôlé par le pilote.

6.1 Boîte de vitesses et de transfert
Libres sous réserve de ce qui suit

6.1.1 Commandes de boîte de type "séquentielle"
• Les systèmes de commande à palettes sont autorisés.
• Le nombre de rapports avant est libre.
• Un système de coupure de l'allumage et/ou de l'injection moteur actionné mécaniquement par le
changement de rapport de la boite de vitesses est autorisé.

6.1.2 Boîte automatique
Seules les boîtes automatiques utilisant un convertisseur de couple sont autorisées.

6.2 Embrayage
Libre.

6.3 Couples finaux, différentiels (4x4)
Libres.
Les différentiels doivent être de type train épicycloïdal mono étage.
Les dispositifs autobloquants doivent être du type à plateaux et à rampes et/ou à visco coupleur.
Le réglage de leurs paramètres de fonctionnement doit exclusivement se faire à l’aide d’outils
lorsque la voiture est à l’arrêt.
Les dispositifs autobloquants peuvent comprendre un actuateur permettant uniquement le blocage total du différentiel (s)

6.4 Arbres de transmission
Les arbres de transmission sont libres mais doivent être en acier.

6.5 Lubrification
Un dispositif additionnel de lubrification et de refroidissement d'huile est autorisé (pompes de circulation, radiateur et prises d'air) dans les mêmes conditions que dans l’article 5.5. au chapitre moteur ci dessus

 
 
 



Créer un site
Créer un site