MOTEUR ET TRANSMISSION GROUPE T2B
5.1 TYPES DE MOTEUR

5 .1.1 Moteurs atmosphériques et suralimentés de cylindrée de base inférieure à 2500cm3

Pour les voitures de référence commercialisées et régulièrement immatriculées, dont la cylindrée n'excède pas 2500cm3 (atmosphériques ou suralimentés), si le moteur est changé, celui-ci devra provenir d'un modèle de voiture de la même marque que la voiture de référence, sous réserve de ne pas dépasser 2500cm3  2000 cm3pour les voitures dont la cylindrée de base est inférieure à 1500 cm3 et 2500cm3 pour les voitures dont la cylindrée de base est supérieure à 1500 cm3 ( coefficient de turbo inclus)).
Le moteur devra être positionné dans le compartiment d'origine et orienté comme sur la voiture de référence. Le type de moteur utilisé devra être identique à celui de la voiture de référence, (un moteur atmosphérique devra rester atmosphérique et un moteur suralimenté devra rester suralimenté, de même qu'un moteur diesel suralimenté ne pourra pas être remplacé par un moteur essence suralimenté, et inversement).
Dans le cas d'un moteur suralimenté, le compresseur devra rester identique à celui du moteur utilisé, de même que le nombre.


5.1.2 Moteurs atmosphériques et suralimentés de cylindrée supérieure à 2500cm3.

Pour les voitures de référence commercialisées et régulièrement immatriculées, dont la cylindrée excède 2500cm3 (atmosphériques ou suralimentés), si le moteur est changé, celui-ci devra provenir d'un modèle de voiture de la même marque que la voiture de référence. La cylindrée du moteur utilisé ne devra cependant pas excéder la cylindrée du modèle de référence de plus de 500cm3.
Le moteur devra être positionné dans le compartiment d'origine et orienté comme sur la voiture de référence. Le type de moteur utilisé devra être identique à celui de la voiture de référence, (un moteur atmosphérique devra rester atmosphérique et un moteur suralimenté devra rester suralimenté, de même qu'un moteur diesel suralimenté ne pourra pas être remplacé par un moteur essence suralimenté, et inversement).
Dans le cas d'un moteur suralimenté, le compresseur devra rester identique à celui du moteur utilisé, de même que le nombre.


5.2 Modifications autorisées
Sous réserve de reconnaitre les pièces d'origine, le retrait de matière est autorisé. Les dimensions des orifices dans la culasse sont libres. Il est autorisé de fermer les ouvertures non utilisées dans le bloc cylindre et la culasse, si la seule fonction de cette opération est la fermeture. Un réalésage de 0,6 mm maximum est permis par rapport à l'alésage d'origine, pour autant que cela n'entraîne pas un franchissement de classe de cylindrée. Le rechemisage du moteur est permis dans les mêmes conditions que le réalésage, et le matériau des chemises peut être modifié.
Les pièces mécaniques d'origine complétant le bloc moteur et la culasse ainsi que les servitudes (pompes à eau, etc…) , poulies, courroies, et chaines d’entrainement sont libres.

5.3 Pression de suralimentation
La pression de suralimentation est libre. La connection entre la capsule et la waste-gate peut être rendue réglable si elle ne l'est pas d'origine. Le système original du fonctionnement de la waste-gate peut être modifié et rendu ajustable, mais ce système doit être retenu. Un système mécanique doit rester mécanique et un système électrique doit rester électrique.

5.4 Supports moteurs:
Libres ainsi que le nombre sous réserve de n'avoir que la fonction de support moteur. Les supports peuvent être soudés au moteur et à la carrosserie et leur position est libre.

5.5 Alimentation
Le collecteur d’admission d’origine du moteur utilisé devra être conservé. Les pompes à carburant ainsi que les filtres sont libres. Le tuyau entre le filtre à air et le (ou les) carburateur ou le dispositif de mesure de l'air (injection) est libre. De même, le tuyau reliant le dispositif de mesure de l'air et le collecteur d'admission ou le système de suralimentation, est libre. Les échangeurs ou intercoolers doivent être d’origine ou provenir d'un modèle de voiture de la même marque que la voiture de référence. Les tuyaux reliant le dispositif de suralimentation, l'intercooler et le collecteur sont libres (à condition de rester dans le compartiment moteur), mais leur seule fonction doit être de canaliser l'air et de relier plusieurs éléments entre eux.
Le câble d'accélérateur et son arrêt de gaine sont libres.
Dans le cas des intercoolers air eau, les tuyaux reliant l'intercooler et son radiateur sont
libres, mais leur seule fonction doit être de canaliser l'eau.
Le filtre à air et sa boîte sont libres ainsi que le tuyau le reliant à l’atmosphère.
Pour un moteur atmosphérique, la chambre de tranquillisation est libre mais doit rester dans
le compartiment moteur.

Pulvérisation d’eau : voir article 282.1.7 ( ci -desous article )

La pulvérisation d’eau sur l’intercooler/échangeur est autorisée, mais le système utilisé devra faire en sorte que, voiture à l’arrêt, l’eau ne s’écoule pas par terre.
Tout système de pulvérisation d’eau dans le collecteur d’admission est interdit. Toutefois en ce qui concerne les voitures des groupes T2 T2B et T2B+, si un tel système est homologué avec la voiture ou monté d’origine sur celle-ci, il pourra être conservé
.


5.6 Lubrification
Pompe à huile, filtre à huile, radiateur, échangeur huile eau, tubulures, thermostat, carter
d'huile, crépines libres. Aucun composant du système ne pourra se trouver à l’intérieur de
l’habitacle.
La pression d'huile peut être augmentée en changeant le ressort de la soupape de décharge.
Si le système de lubrification prévoit une mise à l'air libre, il doit être équipé de telle manière
que les remontées d'huile s'écoulent dans un récipient récupérateur.
Celui-ci doit avoir une capacité minimale de 2 dm3 (litres) pour les voitures d'une cylindrée
inférieure ou égale à 2000 cm3 et de 3 dm3 (litres) pour les voitures d'une cylindrée
supérieure à 2000 cm3.
Ce récipient doit être en matière plastique translucide ou comporter un panneau transparent.
Il ne peut y avoir de retour de l'huile du récipient récupérateur vers le moteur que par gravité.
Il est possible de monter un séparateur air/huile à l'extérieur du moteur (capacité maximale 1
litre), selon le Dessin 255-3.

il est autorisé de monter un ventilateur pour le refroidissement de l'huile moteur

5.7 Refroidissement
Le radiateur contenant le liquide de refroidissement et ses fixations sont libres, sous réserve
de conserver son emplacement d'origine ainsi que le circuit des canalisations le reliant au
moteur ; le montage d'un écran de radiateur est autorisé.
Le ventilateur peut être changé librement, ainsi que son système d'entraînement, ou être
retiré. Il est autorisé d'ajouter un ventilateur supplémentaire.
Aucune restriction ne s'applique au thermostat.
Les dimensions et le matériau de la turbine/du ventilateur sont libres, ainsi que leur nombre.
Le vase d'expansion peut être modifié ; s'il n'existe pas d'origine, on peut en ajouter un.

5.8 Injection :
Le système et le type d'injection du moteur utilisé devra être conservé. Il est permis de
modifier les éléments du dispositif d'injection qui règlent le dosage de la quantité d'essence
admise au moteur, ainsi que le diamètre de l'ouverture du papillon. Le dispositif de mesure de
l'air est libre.
Les injecteurs sont libres, sauf pour leur nombre, leur position, leur axe de montage et leur
principe de fonctionnement..
Le régulateur de pression d'essence est libre.
Le boîtier électronique est libre dans la mesure où il n'intègre pas plus de données.
Il est permis de remplacer la rampe d’injection par une rampe de conception libre, mais dotée
de raccords vissés destinés à y connecter les canalisations et le régulateur de pression
d’essence, sous réserve que la fixation des injecteurs soit identique à celle d’origine.

5.9 Carburateurs :
Libres, dans le respect de leur nombre, de leur principe de fonctionnement et de la
conservation de leur emplacement.

5.10 Des filtres à essence d'une capacité unitaire maximale de 0,5 l peuvent être ajoutés au circuit d alimentation.

5.11 Filtre à air
Le filtre à air, son boîtier, et les tuyaux sont libres, mais l'air ne doit pas être prélevé dans l'habitacle ou le compartiment à bagages si celui-ci n’est pas séparé de l’habitacle, et l'installation doit être entièrement située dans le compartiment moteur.
Un trou pourra être pratiqué dans la carrosserie pour l'alimentation en air du moteur.

5.12 Allumage :
Libre, mais Le nombre de bougies ne peut être modifié. Celui des bobines est libre.

5.13 Démarreur
Marque et type sont libres.

5.14 Batterie
Marque et capacités sont libres. Le nombre de batteries prévues par le constructeur doit être maintenu.
Installation : Dans le cas où la batterie est installée dans l'habitacle ou dans le compartiment à bagages si celui-ci n’est pas séparé de l’habitacle, cette dernière doit être obligatoirement du type batterie sèche ou batterie gel. Elle ne pourra être située qu'à l'arrière des sièges avant. La fixation à la coque doit être constituée d'une semelle de 3mm d'épaisseur soudée à la coque et de deux étriers métalliques avec revêtement isolant fixés au plancher par des boulons et écrous M8

5.15 Système électrique
La tension nominale du système électrique, y compris celle du circuit d'alimentation de l'allumage, doit être maintenue.
Il est permis d'ajouter des relais ou des fusibles au circuit électrique, d'allonger ou d'ajouter des câbles électriques.
Les câbles électriques et leurs gaines sont libres.

5.16 La FFSA se réserve le droit d'imposer à tout moment une bride d'entrée d'air à tout moteur spécifique, et ce avec un préavis minimum de 30 jours précédant la date d'application.

ARTICLE 9. ECHAPPEMENT

Le dispositif d'échappement est libre en aval du plan de joint sur la culasse, à condition de ne pas entraîner un dépassement des niveaux sonores prescrits.
Le montage d'un catalyseur homologué ASN liste N°8 ou FIA liste n°9 ou d'origine est conseillé pour toute voiture dont le passeport sera établi à partir du 01/01/2014.

ARTICLE 10. SYSTEME ELECTRIQUE

Les appareils d'éclairage et de signalisation doivent être conformes aux règlements administratifs ou à la Convention Internationale sur la Circulation Routière.
Les appareils d'éclairage faisant partie de l'équipement normal, doivent être ceux prévus par le constructeur et doivent rester conformes quant à leur fonctionnement, à ce qu'a prévu le constructeur pour le modèle considéré.
6 phares supplémentaires au maximum sont autorisés à condition que le nombre total soit pair.
Ils peuvent au besoin être montés par encastrement dans l'avant de la carrosserie ou dans la calandre

ARTICLE 6. TRANSMISSION

6.1 La transmission devra comporter obligatoirement 4 roues motrices

6.2 Boite à vitesses et transfert :
Les boites à vitesse à commande séquentielle sont interdites, sauf si d'origine sur la voiture de référence.
Le carter de boite à vitesses, ainsi que le carter de la boite transfert peuvent être changés, mais doivent provenir d'un modèle de voiture de la même marque que la voiture de référence.
Ce changement ne pourra se faire que si les carters sont interchangeable avec les carters d origines du groupe motopropulseur utilisé , sans modifications, à l exception des trous necessaires à la fixation du carter de boite de vitesse ,et du carter de boite de transfertqui sont libre.
L’intérieur est libre sous réserve de l’article 6.3.
Il est permis de changer les éléments du système de commande de la boîte de vitesses
Les supports sont libres.

6.3 Couples finaux, différentiels
Libres
Les différentiels doivent être de type train épicycloïdal simple étage.
Les dispositifs autobloquants doivent être entièrement mécaniques (à plateaux) et/ou à visco coupleur.
Le réglage de leurs paramètres de fonctionnement doit exclusivement se faire à l'aide d'outils lorsque la voiture est à l'arrêt.
Les dispositifs autobloquants peuvent comprendre un actuateur permettant uniquement le blocage total du ou des différentiel(s).

6.4 Lubrification boite / pont
Le principe de lubrification d'origine doit être conservé. Cependant, un dispositif additionnel de lubrification et de refroidissement d'huile est autorisé, dans les mêmes conditions que dans l'Article 5.6. Un radiateur d’huile et/ou une pompe de circulation pourront être installés dans le compartiment à bagages mais une cloison étanche devra les séparer des occupants du véhicule.


6.5 Pont rigide
Le carter du pont rigide si changé devra provenir d'un modèle de voiture de la même marque que la voiture de référence
. Les pièces d'origine peuvent être renforcées de telle manière que les pièces d'origine puissent toujours être reconnues. L'intérieur est libre sous réserve de l'article 6.3.

6.6 Embrayage :
Libre, mais le type de commande de l’embrayage utilisé devra être conservé. Si le carter est changé, celui-ci devra provenir d'un modèle de voiture de la même marque que la voiture de référence.

6.7 Arbres de transmission
Les arbres de transmission sont libres mais doivent être en acier.

6.8 triangles
 les triangles sont libres, mais devront être faits en acier. Le poids devra être au moins égal aux triangles d’origine.


6.8 Roues et pneumatiques
Le diamètre maximum des roues complètes est fixé à 810mm, sous réserve de pouvoir se loger dans la carrosserie d'origine. Elles devront être couvertes par la carrosserie en projection verticale.
L'utilisation de tout système de gonflage / dégonflage pendant que la voiture se déplace est interdit.
 
 
 



Créer un site
Créer un site