ECLATE  DU REGLEMENT TECHNIQUE
                     POUR LES T3 FFSA ET T3 FIA 2 ET 4 RM
dl=04.1 Véhicules prototypes T3 ffsa (classes 1 A et 1B)

Ci-dessous le lien de téléchargement  de la réglementation technique SSV 2018
 https://www.dropbox.com/s/c5lko8gk38e0fka/14%20-%20R%25C3%25A8glement%20Technique%20CF%20SSV-T3%202018%20-%20maj%20CD%20du%2024.01.18.pdf?dl=0

ARTICLE 4 . MODIFICATIONS AUTORISEES

4.1 véhicules prototype T3 FFSA (classe 1A ET 1B)
4.1.      VEHICULE T3 FFSA  (CLASSES 1A et 1B)
4 .1.1 VEHICULE PROTOTYPE T3 CONSTRUIT A L’UNITE
4.1.1.a) Moteur
Le moteur devra être issu d’un véhicule SSV, d’un quad, de moto ou de motoneige.
Bloc et culasse issus de l’origine, leur préparation est libre. Les pièces mécaniques complétant le bloc moteur et la culasse ainsi que les servitudes sont libres (boitier cdi, collecteur et ligne d’échappement faisceaux …..).
En cas de suralimentation, la cylindrée nominale sera affectée du coefficient 1.3 et le véhicule sera reclassé dans la classe qui correspond au volume fictif résultant de cette multiplication
La cylindrée pourra être augmentée sous réserve de ne pas dépasser 1050cm3, coefficient de turbo inclus. 
4.1.1.b) Lubrification
Radiateur, échangeur huile eau, tubulures, thermostat, carter d'huile, crépines libres.
L'utilisation d'un système de lubrification moteur par carter sec est autorisée. La bâche à huile ainsi que les canalisations ne doivent pas se trouver dans l'habitacle.
Si le système de lubrification prévoit une mise à l'air libre, il doit être équipé de telle manière que les remontées d'huile s'écoulent dans un récipient récupérateur. Celui?ci doit avoir une capacité minimale de 2 dm3 (litres)
4.1.1.c) Radiateur d’eau
Radiateur d’eau devra être situé soit :
a) A son emplacement d’origine si applicable
b) Déplacé à l’arrière du véhicule à condition d’être situé entre l’axe des roues arrières et la limite hors tout arrière du véhicule,  ou bien derrière l’arceau principal à condition que le refroidissement du radiateur soit effectué par une prise d’air de 100mm de haut maxi fixée sur le toit ou sur les côtés latéraux du véhicule. Toute prise d’air sera située en arrière de l’habitacle, et si celle(s)-ci est(sont)  située(s) sur les côtés latéraux du véhicule, elles ne devra (devront)  pas dépasser de la largeur hors tout du véhicule.  Une canalisation étanche véhiculera l’air vers un caisson recouvrant le radiateur. Ce caisson sera ajouré pour l’évacuation de l’air mais devra protéger l’équipage de toute fuite de liquide. Un radiateur supplémentaire pourra être ajouté mais devra respecter les conditions du présent article.
4.1.1.d)  Suspension
Généralités
La suspension est libre mais l’utilisation d’une suspension active est interdite (système permettant de contrôler la flexibilité, l’amortissement, la hauteur et/ou l’assiette de la suspension lorsque la voiture se déplace).
Ressorts/amortisseurs
Libres sous réserve des points suivants :
Un seul amortisseur par roue est autorisé.
2 ressorts maxi par roue sont autorisés
Le réglage des ressorts et/ou des amortisseurs à partir de l’habitacle est interdit. Il ne doit être possible que lorsque la voiture est à l’arrêt et uniquement à l'aide d'outils.
Le dispositif de réglage doit être situé sur l’amortisseur ou sa réserve de gaz.
Toute connexion entre les amortisseurs est interdite. Les seules connexions autorisées sont les points de fixation de l’amortisseur passant dans le châssis, sans autre fonction.
 
Barres antiroulis
Une seule barre antiroulis est autorisée par essieu. Le réglage des barres antiroulis à partir de l’habitacle est interdit.
Le système antiroulis doit être exclusivement mécanique sans activation ou désactivation possible. Toute connexion entre les barres antiroulis avant et arrière est interdite.
 
4.1.1.e) Transmission
  1. Boite à vitesses de type CVT (Variateur)
Libre, marche arrière mécanique obligatoire. Les canalisations du variateur sont libres, des ventilateurs pourront être ajoutés à l’intérieur de ces canalisations.
 
  1. Boite à Vitesse manuelle
Celle-ci doit figurer sur le catalogue constructeur d’un véhicule SSV, d’une moto, d’un quad régulièrement produit et commercialisé. Le carter d’origine devra être conservé. Les rapports sont libres mais fixés à 6 rapports avant maxi. Un rapportde marche arrière mécanique est obligatoire. Les ponts et le différentiel sont libres, mais le mécanisme du différentiel ne doit pas être actif. Le système de transmission doit être exclusivement activé et contrôlé par le pilote.
 
                4.1.1.f) Les arbres de transmission doivent être faits en acier.
 
4.1.1g) Châssis
  1. Le châssis peut être, soit issue de la série, soit de construction libre de type multitubulaire en acier, la dimension minimale du tube utilisé sera de Ø 38mm ép. 2 mm [ à l’exception des tubes décrits à l’article 4.1.1.g) b] pour les véhicules construits à partir de 2014.
Les dimensions maximales hors tout du véhicule sont fixées à:
               Largeur :    1m85 hors rétroviseurs
               Longueur : 3.55m
               Les triangles /bras tirés doivent être faits en acier
               
  1. Applicable à tout nouveau châssis construit à dater du 01/01/2018 :
Si le châssis est de construction libre, le cadre de celui-cidevra être conforme au dessin 285.1 en fin de chapitre. Les tubes repère « a », « b », « c »devront être en acier de section carrée ou rectangulaire de 35mm minimum de côté ep.2 ou de section ronde de Ø35mm minimum ép. 2 soudés au châssis.
 
               Les supports de sièges devront être fixés au choix soit :
 
  1. sur les 2 traverses  bleues « a »
  2. sur les entretoises longitudinales vertes « b » ou blanches « c » .
De plus, le tube du cadre sur lequel repose l’arceau principal devra être un tube carré, rectangulaire ou rond de 45mm ep.2.minimum

 
4.1.1.h) La crémaillère et les biellettes de direction sont libres.
La colonne de Direction doit comporter un dispositif de rétraction d’une course de 50mm. Ce dispositif pourra soit :
 
  • Provenir d’un véhicule de série 
  • Etre de conception libre
  • Etre un moyeu de volant absorbeur.
 
4.1.1.i) Carrosserie
Extérieur
Le véhicule doit être équipé d'une carrosserie en matière dure et non transparente Celle-ci doit recouvrir en projection verticale tous les éléments mécaniques à l'exception des amortisseurs, des radiateurs, des ventilateurs et des roues de secours, points d'ancrage et de fixation compris. Tous les éléments de carrosserie doivent être soigneusement et complètement finis, sans pièces provisoires ni de fortune, ni aucun angle vif. Toutes les parties ayant une influence aérodynamique et toutes les parties de la carrosserie doivent être rigidement fixées à la partie entièrement suspendue de la voiture (ensemble châssis/carrosserie), ne comporter aucun degré de liberté, être solidement fixées et rester immobiles par rapport à cette partie lorsque la voiture se déplace.
En projection verticale, au minimum 120° de la partie supérieure des roues (située au-dessus de l'axe de roue en vue de côté) doit être recouvert  par la carrosserie ou par des ailes.
 
Intérieur
La carrosserie doit être conçue de manière à fournir confort et sécurité au pilote et aux éventuels coéquipiers. Aucun élément de carrosserie ne peut présenter de parties tranchantes ou pointues. Aucune partie mécanique ne doit faire saillie à l'intérieur de l'habitacle. Tout équipement pouvant entraîner un risque doit être protégé ou isolé et ne pas être situé dans l'habitacle.
L’habitacle doit être séparé de la partie mécanique par une cloison.
Les voitures doivent avoir des ouvertures latérales permettant la sortie du pilote et des éventuels coéquipiers. Leurs dimensions sont telles qu'il soit possible d'y inscrire un carré d'au moins 50 cm de large et 50 cm de haut mesurés verticalement et dont les angles pourront comporter un arrondi d'un rayon maximum de 15 cm.
L'habitacle doit être conçu de telle sorte qu'un occupant puisse le quitter depuis sa position normale dans la voiture en 7 secondes en empruntant la portière située de son côté et en 9 secondes en empruntant la portière située de l'autre côté.
 
  • Pour ces tests, l'occupant doit porter tout son équipement normal, les ceintures de sécurité doivent être attachées, le volant doit être en place dans la position la moins pratique, et les portières doivent être fermées.
  • Ces tests seront répétés pour tous les occupants de la voiture.
Seules des voitures biplaces sont admises. Chaque emplacement prévu pour chaque siège doit avoir une largeur minimale de 45 cm maintenue sur toute la profondeur du siège.
La distance entre les deux axes longitudinaux des deux sièges de la voiture ne doit pas être inférieure à 50 cm. Au cas où les deux axes ne seraient pas parallèles, la mesure doit être effectuée au creux de chacun des deux sièges.
La largeur intérieure minimale aux places avant sera de 110 cm, maintenue librement sur au moins 25 cm de hauteur et 40 cm de longueur.
La hauteur protégée minimale verticale sera de 90 cm entre le fond de chaque siège écrasé et une ligne joignant (à l'extérieur) les deux arceaux principaux ou l'intérieur du toit.
La largeur minimale pour chaque logement des pieds devra être de 25 cm, maintenue sur une hauteur de 25 cm, mesurés horizontalement et perpendiculairement à l'axe longitudinal du châssis, au niveau des pédales.
L'axe du pédalier devra se trouver en arrière ou à l'aplomb de l'axe des roues avant.
 
4.1.1.j) Système de freinage
Le système de freinage est libre à condition :
 
  • d’être exclusivement activé et contrôlé par le pilote,
  • de comprendre au moins deux circuits indépendants commandés par la même pédale (entre la pédale de freins et les étriers, les deux   circuits doivent être identifiables séparément, sans interconnexion autre que le dispositif mécanique de répartition),
  • que la pression soit identique sur les roues d’un même essieu, à  l’exception de la pression générée par le frein à main
  • Le frein à main est obligatoire
Le verrouillage du frein à main devra être exclusivement effectué au moyen de pièces métalliques, à défaut une vanne quart de tour agissant sur les roues de l’essieu arrière pourra être acceptée.
 
4.1.1.k) Batterie
Son emplacement est libre.
Si elle est installée dans l’habitacle :
 
  • la batterie doit être située dessous ou en arrière de l’assise des sièges pilote ou copilote
  • la batterie doit être de type « sèche », « gel », ou « étanche »
Fixation de la batterie
Chaque batterie doit être fixée solidement et la borne positive doit être protégée.
La fixation à la coque /châssis doit être constituée d'un siège métallique et de deux étriers métalliques avec revêtement isolant fixés au plancher par boulons et écrous.
La fixation de ces étriers doit utiliser des boulons de 8 mm minimum de diamètre et, sous chaque boulon, une contreplaque au-dessous du plancher d'au moins 3 mm d'épaisseur et d'au moins 20 cm2 de surface.
 
4.1.1.l) Roues et pneumatiques
Voir article 7.1
 
4.1.2. VEHICULE PROTOTYPE T3 ISSU DE LA SERIE SSV
4.1.2.a) Moteur
Atmosphérique 
Bloc et culasse issus de l’origine, leur préparation est libre, les pièces mécaniques complétant le bloc moteur et la culasse ainsi que les servitudes sont libres (boitier cdi, collecteur et ligne d’échappement, faisceaux ….)
Le moteur pourra être suralimenté, auquel cas la cylindrée nominale sera affectée du coefficient 1.3.
Pour les moteurs atmosphériques, la cylindrée pourra être augmentée sous réserve de ne pas dépasser 1050cm3, il en est de même pour les moteurs suralimentés coefficient de turbo inclus
Suralimenté d’origine ou dont la fiche technique du véhicule présente une variante/kit suralimentation. Dans ces 2 cas la cylindrée de base maxi est fixée à 1000cm3, et le coefficient de suralimentation est égal à 1.
Moteur strictement d’origine ou conforme à la variante/kit de la fiche technique constructeur à l’exception des points suivants :
Les poulies et les courroies pour l'entraînement des servitudes sont libres. Les composants internes du boitier CDI pourront être modifiés, mais non les connecteurs, les entrées (senseurs actuateurs etc….), et les sorties, le système doit être entièrement  interchangeable avec le boîtier d’origine (c’est-à-dire que le véhicule doit démarrer lorsque l’on remplace le boitier par le boitier de série). Les boitiers additionnels et toute modification du faisceau sont strictement interdits.
Le filtre à air et son emplacement sont libres. Les canalisations d’admission d’air sont libres jusqu’au corps du papillon. Le silencieux d’échappement peut être changé, sous réserve que  la partie terminale de l’échappement soit située à l’arrière et à l’intérieur du périmètre du véhicule.
 
4.1.2.b) Radiateur d’eau
Radiateur d’eau devra être situé soit :
 
  1. A son emplacement d’origine si applicable
 
  1. Déplacé à l’arrière du véhicule à condition d’être situé entre l’axe des roues arrières et la limite hors tout arrière du véhicule, ou bien derrière l’arceau principal à condition que le refroidissement du radiateur soit effectué par une prise d’air de 100mm de haut maxi fixée sur le toit du ou sur les côtés latéraux du  véhicule. Toute prise d’air sera située en arrière de l’habitacle, et si celle(s)-ci est(sont) située(s) sur les côtés latéraux du véhicule, elles ne devra (devront) pas dépasser de la largeur hors tout du véhicule. Une canalisation étanche véhiculera l’air vers un caisson recouvrant le radiateur.
Ce caisson sera ajouré pour l’évacuation de l’air mais devra protéger l’équipage de toute fuite de liquide. Un radiateur supplémentaire pourra être ajouté mais devra respecter les conditions du présent article.
 
4.1.2.c)  Suspension
Ressorts/amortisseurs
Libres sous réserve des points suivants :
Le nombre de ressorts est limité à 2 ressorts par roue.
Le nombre d’amortisseurs d’origine devra être respecté.
Le réglage des ressorts et/ou des amortisseurs à partir de l’habitacle est interdit.
Il ne doit être possible que lorsque la voiture est à l’arrêt et uniquement à l'aide d'outils.
Le dispositif de réglage doit être situé sur l’amortisseur ou sa réserve de gaz.
Toute connexion entre les amortisseurs est interdite. Les seules connexions autorisées sont les points de fixation de l’amortisseur passant dans le châssis, sans autre fonction.
Les points d’ancrage de la suspension peuvent être modifiés mais ne doivent pas se trouver à plus de 100mm des points d’ancrage d’origine.
 
Barres antiroulis
Les barres antiroulis homologuées par le constructeur peuvent être remplacées à condition que leurs points de fixation au châssis demeurent inchangés.
Seuls les systèmes de barre antiroulis fonctionnant mécaniquement sont autorisés.
La raideur antiroulis ne peut être ajustée qu’au moyen d’un système exclusivement mécanique.  Toute connexion entre les barres antiroulis avant et arrière est interdite
 
4.1.2.d) Transmission
 
  1. Boite à vitesses de type CVT (Variateur)
Libre, marche arrière mécanique obligatoire. Les canalisations du variateur sont libres, des ventilateurs pourront être ajoutés à l’intérieur de ces canalisations.
 
  1. Boite à Vitesse manuelle
Celle-ci doit figurer sur le catalogue constructeur d’un véhicule SSV régulièrement produit et commercialisé à 1000 exemplaires minimum par an.Préparation libre mais le carter d’origine ainsi que le nombre de rapports devront être conservés. Un rapportde marche arrière mécanique est obligatoire.
 
  1. Les ponts et les différentiels sont libres, mais les carters d’origine devront être conservés. Le mécanisme du différentiel ne doit pas être actif.
 
  1. Les arbres de transmissions sont libres  mais doivent être faits en acier
 
4.1.2.e) Châssis
Issus de la production SSV, aucune modification ou transformation n’est autorisée à l’exception du renforcement du châssis. L’empattement du véhicule d’origine devra être respecté  (tolérance +/- 1%). Si changés, les triangles /bras tirés sont libres de forme mais doivent être faits en acier. L’ajout de cales est autorisé, les jantes d’origine pourront être changées par des jantes déportées.
La largeur maximale hors tout  du véhicule est limitée à 1m85 hors rétroviseurs.
 
4.1.2.f) Direction
La crémaillère et les biellettes de direction sont libres.
 
4.1.2.g) Carrosserie
Les ailes doivent recouvrir en projection verticale au minimum 120° de la partie supérieure des roues (située au-dessus de l'axe de roue en vue de côté). Si nécessaire, il faudra ajouter soit des extensions d’ailes soit des ailes en plastique rigide telles que représentées sur le dessin N°1 (fixation libre). Ces ailes  pourront également servir à fixer les bavettes obligatoires (voir article 7.2)
 

 

 4.1.2.h) Système de freinage
Le système de freinage est libre à condition :
 
  • d’être exclusivement activé et contrôlé par le pilote,
  • de comprendre au moins deux circuits indépendants commandés par la même pédale (entre la pédale de freins et les étriers, les deux   circuits doivent être identifiables séparément, sans interconnexion autre que le dispositif mécanique de répartition),
  • que la pression soit identique sur les roues d’un même essieu.
Le frein de parking est obligatoire.
Un frein à main supplémentaire pourra être ajouté, mais le verrouillage de celui-ci devra être exclusivement effectué au moyen de pièces métalliques.
 
4.1.2.i) Roues et pneumatiques
Voir article 7.1
 
4.2. VEHICULE PROTOTYPE T3 FIA (CLASSES 1A et 1B)
Véhicule conforme à l’article 286 de la règlementation FIA.


 4.8 VEHICULES EQUIPES DE BENNE
Applicable aux Groupes T3 FFSA et SSV
Si le véhicule d’origine est équipé d’une benne, celle-ci pourra être modifiée ou enlevée, mais dans tous les cas la surface plane initiale de la benne devra être remplacée par une plaque en plastique rigide ou en résine d’une épaisseur minimale de 3mm.

ARTICLE 5 . RESERVOIRS DE CARBURANT ET CANALISATION D HUILE

5.2.      GROUPE T3 CLASSES 1A -1B
Le réservoir devra être un réservoir FT3 homologué FIA conforme à l’article 283.14, protégé dans un caisson étanche. Il devra être positionné dans la structure principale du véhicule, derrière l’arceau principal ou bien sous les sièges, ou derrière ceux-ci, ou à l’emplacement du siège passager. Seules les canalisations et raccords de type FIA seront acceptés. Les canalisations d’huile de lubrification devront être conformes à l’article 283.3.
Exception : Pour les véhicules SSV classés en T3 FFSA (voir article 4.1.2), le réservoir de carburant pourra rester de série sous réserve de respecter l’article 5.1.
Cette exception applicable en 2018 sera caduque en janvier 2019 date à laquelle tous les véhicules engagés en T3 FFSA sans exceptions devront être équipés de réservoirs FT3 et de canalisations et raccords FIA

 
ARTICLE 6 . ARMATURES DE SECURITE
 6.1 classes 1 a et 1B
  • Véhicule T3 FFSA : L’armature de sécurité devra être conforme à l’article 6.2.
  • Véhicule T3 FIA : L’armature de sécurité devra être conforme à la règlementation FIA T3 véhicules légers (voir articles FIA 283.8 et 286.2).

 
6.3 OBLIGATOIRE POUR TOUS LES VEHICULES :  Au cas où l’implantation des croix de portes entrainerait la suppression des portes ou en cas d’absence de celles-ci, un panneau de matériau dur et opaque fixé sur les croix de portes, tel que représenté sur le dessin N° 2 est obligatoire.  Un  toit devra être présent. Si celui-ci n’est pas monté sur le véhicule d’origine, un panneau  en matériau libre dur (fibre, aluminium ou acier) devra couvrir  le cadre supérieur formé par l’armature de sécurité. Il est interdit de percer les tubes de l’armature sécurité pour la fixation de ce panneau, ou de souder des pattes de fixation sur ceux-ci. La fixation de ce panneau ne pourra se faire qu’au moyen de brides. Une structure tubulaire horizontale anti-encastrement située entre les roues complètes avant et arrière et affleurant en largeur l’extérieur des roues complètes devra être fixée au bas du châssis
 
retrouvez l article 283.3 en intégralité(armature de sécurité dans le chapitre SSV) la configuration minimum est écrite en bleu dans les textes







 
ARTICLE 7. EQUIPEMENTS DES VEHICULES
 
7.1) - Roues
Le diamètre maxi des roues (jantes ou flasque +jante) est fixé à 14 pouces
Le diamètre extérieur des roues complètes est fixé à 30 pouces.
La largeur maximale des roues complètes est fixée à 10 pouces.
Exception : les véhicules SSV de série ou modifiés dont les roues complètes d’origine dépassent la largeur maximale de 10 pouces pourront conserver la largeur des roues complètes d’origine.
 
Pneumatiques
Seuls les pneumatiques issus de Quad  ou SSV et de Compétition conformes aux conditions ci-dessous seront acceptés :
Les pneus à crampons ou à tétines sont interdits.
Ne sont pas considérés comme pneumatiques à crampons ou à tétines, les pneumatiques répondant aux caractéristiques suivantes :
 
  1. Pour les pneus issus de quad ou SSV
Aucun intervalle entre les deux pavés mesurés perpendiculairement ou parallèlement à la bande de roulement ne doit dépasser 15mm +5 / 0, sur au moins 90% de la surface du pneu
En cas d’usure ou d’arrachement des angles, la mesure sera prise à la tangente des pavés.
La profondeur des sculptures ne doit pas dépasser 15mm.
Ces mesures ne s’appliquent pas sur une largeur de 30mm en bordure et de chaque côté de la bande de roulement, mais les pavés ne doivent pas dépasser l’aplomb des flancs du pneumatique.
 
 
  1. Pour les pneus de compétition
 Aucun intervalle entre les deux pavés mesurés perpendiculairement ou parallèlement à la bande de roulement ne doit dépasser 15mm
En cas d’usure ou d’arrachement des angles, la mesure sera prise à la tangente des pavés.
La profondeur des sculptures ne doit pas dépasser 15mm.
Ces mesures ne s’appliquent pas sur une largeur de 30mm en bordure et de chaque côté de la bande de roulement, mais les pavés ne doivent pas dépasser l’aplomb des flancs du pneumatique.
 
Roue de secours
La roue de secours identique à celles montées sur le véhicule est obligatoire en rallye, leur nombre est limité à 2.

7.2) - Bavettes
Afin d’éviter toute projection à l’arrière du véhicule, des bavettes efficaces en toile caoutchoutée ou en plastique (épaisseur minimale 5 mm) sont obligatoires derrière les roues motrices. Celles-ci doivent couvrir au minimum la largeur de chaque roue complète, et se trouver à 10 cm maximum du sol lorsque le véhicule est à l’arrêt. 
 
7.3) - Sièges voir article 283.19
1) Les sièges baquets homologués FIA 8855 1999 ou FIA 8862 2009 sont obligatoires pour tous les véhicules
2) Les supports de sièges devront être rigidement fixés au châssis par soudure ou au moyen de boulons d’un diamètre minimum de 8 mm . L’épaisseur minimale de ces supports devra être de 3mm pour l’acier et de 5mm pour l’aluminium, et leur longueur de 60 mm minimum. Si la fixation de ces supports est faite par boulons, les supports devront être renforcés au moyen de contreplaques de 3mm d’épaisseur. (voir dessin 253-65)


7.4) - Harnais
Port obligatoire de deux sangles d'épaules et d'une sangle abdominale au minimum. Ces harnais doivent répondre à la norme FIA n°8854/98 ou 8853/98.
Points de fixation à la coque ou au châssis : 2 pour la sangle abdominale, 2 pour les sangles d'épaules, 1 ou 2 pour la ou les sangles pelviennes (pour les harnais 8853/98).
 
Installation :
Il est interdit de fixer les ceintures de sécurité aux sièges ou à leurs supports. Les points d’ancrage du véhicule d’origine doivent être utilisés. Si le montage sur ces ancrages s'avère impossible, de nouveaux points d'ancrage seront installés sur la coque ou le châssis, un séparé pour chaque sangle. Pour cela, une plaque/équerre d’une épaisseur minimale de 3mm en acier et d’une longueur minimale de 40 mm sera rapportée par soudure ou par vissage avec des boulons de 8mm minimum sur le châssis. Chaque point d'ancrage doit pouvoir résister à une charge de 1470 daN, ou 720 daN pour les sangles d'entrejambes. Si la fixation de ces supports est faite par boulons, les supports devront être renforcés au moyen de contreplaques de 3mm d’épaisseur.
Il faut éviter que les sangles puissent être usées en frottant contre des arêtes vives. Les sangles d'épaules pourront également être fixées à l'armature de sécurité ou à une barre anti- rapprochement par une boucle, ou s'appuyer ou être fixées sur un renfort transversal soudé à l'arceau. (Arceau principal de préférence). Si une fixation par vissage est utilisée pour les sangles d’épaule, un insert doit être soudé pour chaque point d'ancrage (voir Dessin 253-67 pour les dimensions).



7.5) - Coupe-ceintures
Un coupe-ceintures par occupant doit être en permanence à bord. Ils doit être facilement accessible par le pilote ou le copilote installés dans leur siège avec leur harnais bouclé.

 7.6)  filets

Les filets sont obligatoires et devront recouvrir entièrement en longueur la zone située entre l’arceau avant et l’arceau principal et en hauteur s’étendre du bas de la porte ou de la croix de porte au sommet de l’arceau. Le filet sera obligatoirement fixé sur le cadre servant d’ouverture, le haut de ce filet étant fixé de façon permanente et le bas aisément détachable de l’intérieur comme de l’extérieur.
Pour ce faire, Il est interdit de percer les tubes d’arceau ou de souder des supports sur ceux-ci. La fixation de supports sur les tubes d’arceau ne pourra se faire qu’au moyen de brides.
 


7.7) - Extincteurs :

Chaque véhicule doit être équipé au moins d’un extincteur de 2 kg conforme à l’article 283.7. Celui-ci devra être accessible au pilote et au copilote sans qu’il soit nécessaire de descendre du véhicule. 

7.8) Rétroviseurs:
La vision vers l'arrière devra être assurée de façon efficace par au moins 1 rétroviseur intérieur + deux rétroviseurs extérieurs (un de chaque côté du véhicule). Ils devront avoir une surface réfléchissante utile d’au moins 90 cm2 chacun.

7.9) - Anneau de remorquage :

Un anneau de prise en remorque doit être monté à l'avant (au point milieu du châssis) ainsi qu’à l'arrière (point milieu du châssis). Ils seront très solidement fixés. Ces anneaux seront clairement visibles et peints en jaune, rouge ou orange. Ils devront être inscrits à l'intérieur du périmètre du véhicule. Diamètre intérieur minimum : 60 mm épaisseur minimum : 10 mm
Les sangles FIA régulièrement commercialisées d’une largeur minimale de 50mm seront acceptées

7.10) - Pare-brise :

Facultatif, cependant si un pare-brise est monté il devra être en verre feuilleté, en polycarbonate épaisseur 5mm ou remplacé par un grillage métallique faisant office de pare pierres. Les mailles du grillage seront au plus de 30mmx30mm et le fil de 1mm de diamètre


7.11) - Coupe circuit :

Le coupe-circuit général est obligatoire et doit couper tous les circuits électriques (batterie, alternateur ou dynamo, lumières, avertisseurs, allumage, asservissements électriques, etc...) à l exception du feu de brouillard et doit également arrêter le moteur. Ce coupe-circuit doit être d'un modèle antidéflagrant et doit pouvoir être manoeuvré de l'intérieur et de l'extérieur du véhicule.

7.12) - Equipement lumineux :
Il devra être en tout point conforme à la convention internationale sur la circulation routière.
Chaque véhicule devra être équipée d'au moins :
 
  1. 2 phares (Feux croisement/feux de route)
  2. 2 feux de position avant
  3. 2 feux de position à l’arrière
  4. 2 feux stop,
  5. 2 clignotants indicateurs de direction AV et AR,
  6. Feux de détresse.
Chaque véhicule doit être équipé à l'arrière des feux suivants :
 
  • Deux feux rouges “stop” de type à LED (hauteur ou diamètre minimum de 50 mm/ 36 diodes minimum) placés symétriquement par rapport à l'axe  du véhicule.
Ils devront être situés à au moins 120 cm du sol et / ou + / - 10 cm du point le plus haut du véhicule, dirigés verticalement vers l’arrière et fixés à l’extérieur. La qualité du montage de ces feux devra assurer une résistance adaptée aux conditions de course.
 
  • Un feu  rouge dit "de brouillard", de type à LED (hauteur ou diamètre minimum de 50 mm/ 36 diodes minimum) situé en position centrale du véhicule au même niveau que les deux feux "stop" additionnels.
Ce feu branché directement sur le coupe-circuit fonctionnera en permanence dès le contact du véhicule activé.
Des phares supplémentaires à LED, y compris les relais
correspondants, sont autorisés à la condition de ne pas dépasser un total de quatre phares  (non compris les lanternes ou feux de position).

7.13)Avertisseur sonore: 
Chaque véhicule  devra être équipé d'un avertisseur sonore puissant en état de marche pendant toute la durée de l'épreuve. Les avertisseurs à plusieurs tonalités sont interdits.

7.14) Fixations supplémentaires: 
Les objets importants transportés à bord de la voiture (tels que roue de secours, trousse à outils, etc.) doivent être solidement fixés. Il est interdit d'utiliser des sandows. 7.15 BRUIT :  Le niveau sonore de l’échappement du véhicule  ne devra pas excéder 100 décibel

7.15) BRUIT
u
Le niveau sonore du véhicule ne devra pas excéder 100 décibels.
 
7.16) - Poids minimum

Véhicule T3 FFSA 2RM de cylindrée inférieur à 880 cm3 600 kg
véhicule T3 FFSA 2RM de cylindrée supérieur à 880 cm3 650 kg

véhicule T3 FFSA 4RM de cylindrée inférieur à 880cm3 650kg
véhicule T3 FFSA 4RM de cylindrée supérieur à 880 cm3 700kg

véhicule T3 FIA 750 KG


           
C'est le poids du véhicule  sans carburant à tout moment de la compétition. Les niveaux du liquide de refroidissement et d'huile de lubrification moteur ainsi que du liquide de frein doivent être à leurs positions normales. Les autres réservoirs de liquides consommables doivent être vidangés et les éléments suivants retirés de la voiture
- Occupants, et leurs équipements -   Outillages, cric de levage et pièces de rechange Si une roue de secours est utilisée (obligatoire en rallye uniquement) le poids indiqué dans le tableau ci-dessus sera majoré de 10 kg b) Si une pesée est effectuée durant l’épreuve, réservoirs non vidangés, le poids sera le poids minimum indiqué dans le tableau 7.17 a) majoré de 5 kg,  De plus le poids minimum défini dans le tableau 7.17 a) devra également être respecté.

 
ARTICLE 9 . IDENTIFICATION DES VEHICULES
 
9.1) - Identification des SSV
L’identification des véhicules  SSV  se fera par l'apposition de quatre numéros, l’un situé à l’avant du véhicule, l’autre à l’arrière et les deux autres de chaque côté du véhicule. Le numéro d'identification sera celui attribué par l’organisateur en tant que numéro de course. A l'arrière du véhicule, le numéro d'identification  doit être positionné sur le haut de l’arceau et sur la droite du véhicule coté passager.
A l'avant du véhicule, le numéro d'identification  doit être positionné côté passager à l’angle supérieur du pare-brise ou du cadre formé par l’arceau avant en projection frontale. (Voir dessin ci-dessous). Pour ce faire, Il est interdit de percer l’arceau avant ou de souder le support de N° sur celui-ci, la fixation recommandée étant effectuée au moyen de brides.
De chaque côté du véhicule,  les deux numéros d’identification seront situés sur le haut de l’arceau à l’arrière des occupants.
 
Les 4 numéros devront  respecter les points suivants :
 
Hauteur de chiffre   :   12 cm
Largeur du trait       :     3 cm
Dimensions minimales de la plaque  ou de la surface blanche sur laquelle sont apposés ces numéros : 21cmx14cm
Numéros situés de chaque côté
Hauteur de chiffre   :   22 cm
Largeur du trait       :     3 cm
Dimensions minimales de la  plaque  ou de la surface  blanche  sur laquelle sont  apposés ces numéros : 25cm x 45cm.


 
Afficher la suite de cette page
 
 



Créer un site
Créer un site